Travailler avec l'animal : l'effarouchement

Voici le premier billet d'une nouvelle série sur les métiers au contact de l'animal. Car si l'on connaît bien le métier de vétérinaire et celui d'éleveur, on ne connaît pas toujours les autres métiers liés à l'animal ! Pour vous qui rêvez peut être de réaliser votre passion pour les animaux, cet article est pour vous !

Mon premier article parle de l'effarouchement par la fauconnerie ! Késako ? Lisez la suite !

Effarouchement rapaces 01

Image tirée du site de Merlyn Fauconnerie

 

Présentation de l'effarouchement à l'aide de la fauconnerie

L'effarouchement consiste à faire fuire des oiseaux considérés comme nuisibles en milieu urbain, agricole ou industriel. Plusieurs techniques existent mais c'est celle du fauconnier qui nous intéresse ici.

L'effarouchement à l'aide de la fauconnerie consiste à utiliser des rapaces pour la chasse aux pigeons, étourneaux, pies, corbeaux et corneilles .... La présence régulière d'oiseaux prédateurs crée un climat hostile pour les oiseaux "proies" qui les éloigne du lieu à préserver, en respectant l'environnement, sans produit chimique ni modification du paysage... Les fauconniers utilisent plusieurs espèces : faucon Pèlerin-Sacre, Buse de Harris, Autour des Palombes, et parfois même des espèces d'aigles comme le pygargue à tête blanche ou l'aigle des Steppes !  


Ce métier discret est méconnu, et pourtant il a forcément été utilisé dans un endroit que vous avez fréquenté ! Par exemple sur les pistes d'aéroport, où la présence d'un pigeon représente un réel danger lorsque leur vol croise un réacteur d'avion en plein décollage ! Aviez vous aussi noté qu'il était rare de croiser des pigeons dans les stades de Roland Garros remplis de spectateurs dont les sandwitch leur feraient pourtant bien envie ? Là encore, c'est un fauconnier qu'il faut remercier (son interview ici ) ! Un dernier exemple avec le parc DisneyLand qui fait aussi régulièrement appel à ces professionnels.

Fauconerie disney

Saviez vous qu'il y a un fauconnier à Disneyland ?

 

Découverte du métier et formation

De nombreuses années sont nécessaires pour former un oiseau à l'effarouchement. Ils débutent leur entraînement dès qu'ils atteignent leur taille adulte pour des carrières d'une dizaine à douzaine d'années ! Les exercices sont très réguliers, plus de 2 heures par jour pour un oiseau déjà dressé pour instaurer et maintenir des codes de communication entre l'oiseau et son fauconnier. Un vrai métier passion !

C'est également un métier très encadré par la réglementation afin de protéger les différentes espèces de rapace. Le fait d'en posséder un recquiert d'avoir un permis de chasse au vol, de demander une autorisation de détention à la Direction Départementale de Protection des Populations (DDPP, qui inclue les anciens "services vétérinaires"). Ces conditions minimales sont valables pour certaine espèces : faucons, buse de Harris, Autour des Palombes, Grand Duc et certains aigles. Pour les autres espèces, il faut également préparer un dossier pour une demande de certificat de capcacité auprès de la DDPP. Enfin, pour l'activité d'effarouchement, ce même organisme doit vous délivrer un agrément particulier. 

Pour découvrir ce monde fascinant, certains fauconniers proposent des stages d'initiation : 

 

Liens utiles : 

- contact des DDPP : ici

- Twitter de la fauconnerie Merlyn : ici

- Les effaroucheurs du ciel : ici 

- France effarouchement : ici 

- Stages de fauconnerie : à Paris, dans le 77, dans les Cévènnes ...