Régime pauvre en calcium

Lapin

Votre animal a présenté un calcul urinaire ou du sable dans les urines et votre vétérinaire vous a recommandé un régime pauvre en calcium ? Cet article est fait pour vous !

Pourquoi ce régime vous est-il recommandé ?

Le cobaye et le lapin n’ont pas de mécanisme de régulation du calcium dans l’appareil digestif, ainsi une grande majorité du calcium alimentaire est excrété via l’appareil urinaire.
En l’état actuel des investigations, votre vétérinaire a mis en évidence une sablose vésicale importante (sable dans la vessie) ou la présence de calculs dans l’appareil urinaire de votre animal. Cela peut survenir lorsque l’alimentation est trop riche en calcium.


La présence de ce sable favorise l’apparition d’une cystite (irritation de la paroi vésicale) et les infections urinaires. Les complications incluent des mictions difficiles (dysurie), une baisse d’état général, un amaigrissement et une perte d’appétit et une diminution des selles, auquel cas nous vous recommandons de consulter rapidement. La réduction du calcium alimentaire est l'une des mesures qui peut permettre de limiter le risque de récidive.

La suppression des granulés

Les granulés sont généralement élaborés à partir du foin de luzerne, très riche en calcium. Ainsi, c’est le premier aliment à supprimer pour limiter l’apport en calcium dans l’alimentation. En pratique, l’alimentation devrait avoir un taux en calcium inférieur à 1%. Ils peuvent être remplacés par une alimentation de type VetCare Urinary par exemple. On rappellera qu’un régime 100% foin convient très bien à ces animaux (en plus de la vitamine C chez le cobaye).

Choisir une eau faiblement minéralisée

Nous vous recommandons de distribuer une eau à faible teneur en calcium (inférieure à 15 mg/K), qui sont généralement recommandées pour les nourrissons : eaux de sources, Mont Roucous (2,5 mg/L), Montagne d’Auvergne, Volvic (11.5 mg/L)...

Le choix des légumes frais

Les aliments frais présentent un très grand intérêt lors de maladie de l'appareil urinaire. En effet, ils sont très riches en eau, et de ce fait ils permettent à votre animal de boire indirectement. Quel meilleur soutien de la fonction urinaire et rénale que le fait de boire, tout simplement ? Ils sont donc très recommandés, jusqu'à 50 g par kilogramme de poids matin et soir (à introduire progressivement) !

Voici quelques exemples d'aliments que vous pouvez proposer à votre animal, classés en fonction de leur richesse en calcium : 

Verdure2

La vitamine C pour le cobaye

                Les calculs urinaires du cochon d’inde peuvent être liés à une alimentation trop riche en calcium, mais également à une supplémentation excessive en vitamine C. Ces calculs sont le plus fréquemment des carbonates de calcium (93% des cas). La prévention des récidives peut être frustrante, mais inclue un ajustement alimentaire (végétaux et eau pauvres en calcium), un rééquilibrage de la complémentation en vitamine C (à supprimer si vous distribuez des végétaux frais riches en vitamine C comme le poivron et le persil). 

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le commenter et le partager. Pour n'en manquez aucun, abonnez vous à

la page NACophile sur Facebook !

Logo dr coquelle fond gris

Ajouter un commentaire