MBD et hyperparathyroïdisme

Pogona

Qu’est ce que la maladie métabolique osseuse ?

Egalement appelée MBD (Metabolic Bone Disease) en anglais, ou ostéofibrose nutritionnelle, c’est une maladie dans laquelle l’os se déminéralise, se déforme et devient plus fin, fragile et cassant. Cela est dû à la fuite du calcium osseux, ordonnée par une hormone, la PTH (parathyroïde hormone) qui est essentielle à la régulation du calcium dans l’organisme.

La PTH est sécrétée lorsque le calcium sanguin (calcémie) est bas et permet de rétablir la calcémie, indispensable à la contractilité des muscles par exemple. Lorsque la PTH est présente en grande quantité de manière chronique, on appelle ça l’hyperparathyroïdisme, qui délocalise le stock de calcium contenu dans les os pour le diriger vers le sang, aboutissant à cette fragilisation osseuse.

Mbd 1

 

Chez quels reptiles ?

Elle peut survenir chez l’ensemble des reptiles, mais est particulièrement fréquente chez les tortues, iguanes et caméléons.

Les 2 Causes de la MBD : nutritionnelle et rénale

  • L’origine nutritionnelle :

Elle est plus fréquente chez les lézards comme l’Iguane et les tortues aquatiques. Dans ce cas, la maladie fait suite à :

  • Un défaut d’apport en calcium : il est important de supplémenter sa tortue en calcium car il est rare qu’il soit suffisant dans l’alimentation en captivité !
  • Un taux de calcium alimentaire insuffisant par rapport au phosphore
  • L’absence de lampe à UV empêche les reptiles de synthétiser leur vitamine D3, qui permet la fixation du calcium. Dans ce cas, quel que soit l’apport en calcium l’animal ne sera pas capable de l’utiliser. 
  • Une absence d’hibernation chez la tortue peut favoriser l’apparition de cette maladie car l’hibernation permet de préserver le stock en calcium
  • L’origine rénale

C’est la cause la plus fréquente chez les caméléons. En effet, il est difficile d’apporter suffisamment d’eau à ces petits lézards qui boivent uniquement les perles de rosées sur les feuilles dans la nature. La déshydratation chronique cause souvent des lésions rénales irréversibles. Dans ce cas, la PTH est sécrétée également en grande quantité (hyperparathyroïdisme) et cause également la maladie métabolique osseuse.

Comment se manifeste-t-elle ?

Vous pourrez observer des symptômes liés à l’hypocalcémie comme une faiblesse musculaire, des mouvements spastiques des membres postérieurs, une rétention d’œufs, un prolapsus cloacal.

Une malformation de la carapace (tortue pyramide, ou carapace molle) et du bec chez les tortues peut également être le signe d’une MBD. 

Comment se fait le diagnotic ?

Elle est confirmée par une radiographie qui montre la perte de densité osseuse et d’éventuelle fractures. La prise de sang permet d’évaluer une possible hypocalcémie ou une insuffisance rénale.

Il est possible de trouver une calcémie normale car la PTH arrive à compenser les pertes en calcium dans le sang, ce qui ne signifie pas que l’animal n’est pas malade.

Radiographie cameleon veterinaire nac paris dr coquelle nacophile reptile

Comment prévenir la MBD ?

La MBD est une maladie grave, au pronostic réservé à sombre liée le plus souvent à des anomalies de l’environnement. Ainsi bien sûr, l’objectif pour votre vétérinaire est de prévenir cette maladie, car « mieux vaut prévenir que guérir » ! C’est pourquoi il est important de consulter un vétérinaire NAC à l’adoption de votre reptile et de manière annuelle.

La prévention de cette maladie passe par les mesures suivantes :

  • Mettre une lampe à UVB et la changer tous les 4 à 6 mois
  • Distribuer des aliments riches en calcium, avec un rapport Ca/P de 2/1 et donner une complémentation en calcium 
  • Si votre tortue fait partie des espèces qui hibernent, prévoir un rendez-vous annuel au mois de septembre pour préparer l’hibernation, qui permet de préserver le stock en calcium.

Quel est le traitement ?

Comme toujours le meilleur traitement reste la prévention avec une nutrition équilibrée. L'article suivant vous résume également les légumes dont le rapport phospho-calcique est intéressant pour votre reptile. 

Une fois la maladie déclarée, le traitement va dépendre de plusieurs éléments

  • Réajustement alimentaire et mise en place des UVb
  • Administration de calcium et une éventuelle complémentation en vitamine D3
  • Une administration de calcitonine est nécessaire lors des stades terminaux
  • Une chirurgie en cas de prolapsus cloacal
  • Prolapsus cloaque tortue 2

Références 

MADER : Reptile Medicine and Surgery, 2Nd Ed

MC ARTHUR, WILKINSON, MEYER : Medicine And Surgery of Tortoises and Turtles, Blackwell Publishing, 1st Ed, 2004 
MATTHEIS : carnet de clinique des reptiles, Thèse vétérinaire, 2004. 

Ajouter un commentaire