Le casse-tête de la vitamine C

Aujourd'hui, on s'attaque au casse-tête de la vitamine C chez le cochon d'Inde !

Mc cobaye

Entre dose journalière recommandée, situations de besoin plus élevé pas toujours évidentes à constater, complémentation liquide, par comprimé, ou apport par les légumes.... Je vous fais ici les calculs précis et vous propose plusieurs options !

Risque de la Carence en Vitamine C

Le principal risque de la carence en vitamine C est l'apparition d'une pododermatite. En effet, la vitamine C participe à la formation du collagène, principal constituant de la peau. On retrouve le collagène également dans les ligaments articulaires et dentaires. Une carence prononcée peut donc avoir des conséquences : 

  • Sur la peau : pododermatite
  • Sur les dents : douleur de l'articulation temporo mandibulaire (mâchoire), anomalies dentaires
  • Sur la démarche : gonflement des articulations postérieures et difficultés ambulatoires (parésie). 

Risque lié à l'excès en Vitamine C

L'excès en vitamine C n'est pas non plus anodin, d'où l'importance d'une recommandation personnalisée ! Si un excès en vitamine C via les légumes semble avoir assez peu de conséquence, il est important d'éviter la complémentation en vitamine C stabilisée lorsque cela n'est pas nécessaire. En effet, en cas d'hypervitaminose C, les symptômes peuvent concerner :

  • La peau : avec une pododermatite, comme pour le cas de la carence !
  • Les dents : les cochons d'inde supplémentés de manière excessive ont été montrés prédisposés aux malocclusions dentaires
  • Les articulations : une corrélation entre la gravité de l'arthrose et l'excès en vitamine C a également été mis en évidence 
  • L'apparil urinaire : les sabloses urinaires et calculs rénaux et vésicaux sont favorisés par l'administration de vitamine C en excès lorsque le régime est riche en calcium

Afin d'éviter cela, regardons le besoin de vos cochons d'inde de plus près, et comment le couvrir !

Les doses journalières recommandées

La dose journalière recommandée est de 20 à 25 mg/kg pour un cochon d'inde adulte en bonne santé. Pour un animal en croissance, une femelle en gestation ou en lactation, le besoin monte à 30-40 mg/kg

Pour un animal malade, la consommation en vitamine C sera augmentée. Il est ainsi conseillé de donner 30 à 40 mg/kg. 

Apport via les légumes

Voici quelques exemples de verdures riches en vitamine C (on raisonne en parlant de légumes "hachés"). La dose donnée est celle nécessaire pour un adulte de poids moyen (entre 900 g et 1,2 kg). Si vous utilisez l'un de ces légumes, aucune complémentation en vitamine C chimique n'est nécessaire :  

  • poivron rouge = 2,1 CAS = 25 mg
  • kale = 5 CAS = 25 mg
  • persil =5 CAS = 25 mg
  • brocoli = 5 CAS = 25 mg
  • poivron vert = 3,5 CAS = 25 mg

Verdure fraîche

Apport via une complémentation

La complémentation en vitamine C chimique est nécessaire lorsque des légumes ne peuvent pas être distribués de manière régulière. 3 formats différents existent : 

  • Dans les granulés : cette solution n'est pas idéale car il est difficile de quantifier précisément la dose administré à votre cochon d'inde
  • Via un liquide : l'administration en biberon est également compliquée à mettre en place, car la quantité d'eau ingérée peut varier d'un individu à l'autre, et notamment si celui-ci mange des légumes. En effet, les légumes étant riches en eau, l'animal peut boire moins dans sa gamelle. Ainsi, il vaudra mieux privilégier une administration la seringue. Il est important de veiller à acheter une forme stabilisée, comme les marques distribuées par les vétérinaires. La quantité pour la vitamine C liquide la plus courament vendue par les vétérinaires (cette quantité dépendant de la concentration du produit) sera de 0,65 mL/kg 1 fois par jour pour un adulte en bonne santé
  • Via des comprimés à croquer : une marque distribuée par les vétérinaires et sur internet propose des comprimés de 40 mg. Dans ce cas, il faut donc génégalement donner 1/2 comprimé par jour pour un cochon d'inde de poids moyen 

 

Cet article vous a plu ?

n'hésitez pas à le partager, et à vous abonner sur Facebook ou Instagram

pour connaître tous les nouveaux articles !

Logo final mc gris

Réferences

KRAUS et al : Ascorbic acid increases the severity of spontaneous knee osteoarthritis in a guinea pig model, Arthritis Rheum. June 2004;50(6):1822-31.

SINGH PP et al : Ascorbic acid is an abettor in calcium urolithiasis: an experimental study, Scanning Microsc. September 1993;7(3):1041-7

 

Ajouter un commentaire