Maladies cardiaques

vétérinaire NAC Paris

Les maladies cardiaques sont relativement fréquentes chez le furet. Depuis une vingtaine d'année, de plus en plus de données sont publiées pour connaître les constantes normales du coeur d'un point de vue radiographiques, échocardiographiques et électriques pour aider au diagnostic et au traitement.

Les causes principales

  • La cardiomyopathie dilatée (CMD)

C'est la maladie cardiaque la plus fréquente du furet, contrairement aux chats pour qui c'est la cardiomyopathie hypertrophique. C'est une maladie du muscle cardiaque, le myocarde, qui se contracte de manière insuffisante à quasi-inexistante (fraction de raccourcissement diminuée). Dans cette maladie, le ventricule droit, gauche ou les 2 apparaissent dilatés sur l'échocardiographie. L'origine de cette maladie est inconnue, et aucune association n'a été montrée avec une carence en taurine comme c'est le cas chez le chat. 

  • La cardiomyopathie hypertrophique (CMH)

Il existe peu de publications sur le sujet, mais cette maladie est régulièrement décrite par les vétérinaires pratiquant les NACs et l'échocardiographie. La maladie concerne le myocarde qui est épaissi, conduisant à une diminution de volume des cavités et une incapacité d'éjecter suffisamment le sang. Chez le chat, une prédisposition génétique peut exister, la maladie pouvant aussi être secondaire à une hypertension ou une hyperthyroïdie (voir l'article VetInParis), ce qui n'a pas été montré chez le furet. 

maladie cardiaque furet

Image échocardiographie : CMH (Source : VetinParis)

  • Les valvulopathies

Ces maladies sont décrites chez le furet à partir d'un âge moyen à avancé. Dans ce cas, il existe un reflux sanguin du ventricule vers les oreillettes du fait d'une anomalie d'une valvule. En effet, celles-ci se situent entre les oreillettes et les ventricules et se referment de manière étanche lorsque les oreillettes ont fini de se contracter pour remplir les ventricules. Lorsqu'elles sont anormales, une partie du sang repart en arrière (régurgitation mitrale ou tricuspide) et peut venir dilater l'oreillette. Ce phénomène produit un son lié à la vitesse du passage sanguin, le souffle cardiaque

  • Les myocardites

Contrairement aux maladies précédentes, il ne s'agit pas d'une anomalie "anatomique" du coeur, mais d'une inflammation du muscle cardiaque. L'origine peut être auto-immune, parasitaire, bactérienne ou virale. 

  • Autres maladies

Des causes parasitaires sont possibles, comme la dirofilariose ou "Heartworm Disease" qui a été décrite chez le furet dans des zones endémiques du parasite. Des causes tumorales peuvent être imaginées également, à l'instar de l'hémangiosarcome du chien, bien que cela ne soit pas publié chez le furet. Des anomalies du rythme d'origine électrique ont également été rapportées, comme le bloc atrio-ventriculaire. Dans ce dernier cas, deux solutions thérapeutiques ont été décrites : la pose d'un pacemaker ou un traitement médical à base de théophylline. 

Les symptômes

Les furets sont présentés généralement à un âge supérieur à 3 ans. Ils peuvent présenter un état léthargique, une perte de poids, une fatiguabilité lors des jeux (intolérance à l'effort), une anorexie, une distension du ventre (présence d'ascite), une toux. Si des difficultés respiratoires sont présentes, la consultation est une urgence car cela peut être du à un oedème pulmonaire ou un épanchement pleural (accumulation de liquide dans la plèvre). Certains furets peuvent également traîner les pattes arrières (parésie postérieure), comme cela peut arriver lors d'hypoglycémies liées à un insulinome.

 

A l'examen clinique, votre vétérinaire peut constater que votre furet a du mal à recolorer au niveau de ses gencives, ou qu'elles sont de couleur pâle ou bleutée. Une anomalies du pouls (poul filant, irrégulier, faible...) peut être noté. L'animal est parfois hypotherme, affaibli et déshydraté. La fréquence cardiaque normale est comprise entre 180 et 250 battements par minute. Il arrive que les furets présentent un défaut du rythme (arythmies), une bradycardie, une tachycardie, un souffle cardiaque ou des bruits de galops.

Diagnostic

Plusieurs examens ont une utilité complémentaire dans le diagnostic des maladies cardiaques du furet :

  • La radiographie

Elle permet de visualiser le thorax et d'apprécier la taille du coeur, la présence d'un épanchement (liquide) pleural, ou d'un oedème pulmonaire.

  • L'échographie

Elle permet de voir le coeur se contracter à l'aide d'une sonde échographique spéciale,d'apprécier l'épaisseur et la contractilité du muscle cardiaque (myocarde), d'observer l'absence de reflux au niveau des valves mitrales et tricuspides... C'est un examen complémentaire très complet, qui ne permet pas seulement d'apprécier la morphologie externe du coeur mais également la morphologie et le fonctionnement de ses différentes cavités (oreillettes et ventricules). C'est le seul examen qui permet de savoir le stade d'évolution de la maladie cardiaque.

Echocardiographie furet

  • L'électrocardiogramme (ECG)

Il permet de suivre le rythme du coeur et d'évaluer son activité électrique. Il peut par exemple permettre le diagnostic de blocs atrio-ventriculaires à l'origine d'une bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque).

 

Traitement

Il existe 2 phases des maladies cardiaques : la phase compensée et la phase décompensée. Durant la première, le coeur arrive encore à fonctionner suffisamment pour assurer un maintient du débit sanguin, mais il se modifie progressivement. La phase de décompensation correspond au moment où le coeur est dépassé et où le furet peut présenter de l'ascite, un oedème pulmonaire ou un épanchement pleural.

Le traitement d'urgence consiste dans ce cas à mettre en place des diurétiques et d'apporter de l'oxygène. Les diurétiques devront parfois être continués à vie si la maladie cardiaque est à un stade avancé. 

Dans le cas d'une cardiopathie non décompensée, un traitement de fond est mis en place pour limiter les remodelages du coeur et parfois l'aider à se contacter plus efficacement. Les examens complémentaires permettent de préciser la nature de la maladie cardiaque (CMD, CMH, ...) afin d'adapter au mieux le traitement; 

Furet maladie cardiaque

Autres photos de furet sur Instagram !

Ajouter un commentaire