Maladies urinaires du furet

vétérinaire NAC Paris

 

Principales causes

Les causes peuvent se situer aux différents étages de l'appareil urinaire : le bas appareil urinaire comprend l'urètre, la vessie, quand l'appareil haut comprend les reins et uretères.

Le bas appareil urinaire

  • L'une des principales causes de maladie du bas appareil urinaire est la présence de cristaux urinaires, en particulier des struvites (60% des cas) et des oxalates de calcium (40% des cas). Celle-ci est directement influencée par l'alimentation, notamment par la qualité et la nature des protéines. En effet, le furet est carnivore et des études ont montré que la présence de protéines végétales prédispose aux cristaux. Il est ainsi essentiel de donner un aliment adapté et de bonne qualité pour prévenir leur apparition.
  • Dans le cas extrême, il arrive qu'un calcul urinaire se forme et vienne provoquer une obstruction urétrale, ce qui est une urgence absolue. L'obstruction urétrale peut aussi survenir lors de prostatomégalie, par exemple lors de maladie surrénalienne (voir article suivant).
  • Les cystites bactériennes sont plus rares et peuvent être secondaires à l'irritation liée aux cristaux. Elles sont plus fréquentes chez la femelle. Elles doivent toujours motiver une recherche de causes prédisposantes, comme une maladie prostatique. 
  • Enfin, il existe des causes tumorales avec des polypes bénins ou des carcinomes transitionnels de la vessie.
  • Les incontinences sont rares chez le furet et sont le plus souvent secondaire à une distension importante de la vessie lors d'obstruction urétrale.
  • La prostate entourant tout l'urètre chez le furet mâle, les anomalies prostatiques peuvent être à l'origine de cystites car elles compriment l'urètre : kystes prostatiques, prostatite, abcès prostatique, tumeur prostatique....

furet insuffisance rénale PKD

Le haut appareil urinaire

  • Les anomalies rénales sont fréquentes chez le furet. Certaines comme la présence de quelques kystes rénaux, n'ont pas forcément de conséquence clinique et sont retrouvées de manière fortuite chez 10 à 15% des animaux. La maladie polykystique rénale est une maladie rare chez le furet, qui provoque une insuffisance rénale car les kystes occupent une proportion trop élevée du rein à terme. A l'inverse du chat, une cause héréditaire n'est pas clairement définie chez le furet.
  • La maladie rénale chronique (MRC) ou néphrite interstitielle chronique est décrite chez des furets de plus de 4 ans. Leur cause n'est pas toujours connue, mais la maladie aléoutienne (virale) à l'origine d'un dépôt d'immun-complexes peut la provoquer, ainsi que l'exposition à certains médicaments ou toxiques comme l'ibuprofène. Ce dernier peut aussi être à l'origine d'une insuffisance rénale aiguë (IRA).
  • Des causes bactériennes sont possibles lors de pyélonéphrite. Les bactéries impliquées peuvent être des bactéries du tube digestif comme E. Coli, ou de peau comme les Staphylocoques.
  • L'obstruction urétrale est à l'origine d'une insuffisance rénale aigue, qui ne peut être corrigée que par la levée de l'obstacle à l'évacuation de l'urine (sondage urinaire).
  • Enfin des causes tumorales sont possibles, comme les lymphomes rénaux, les adénocarcinomes, les adénomes...
  • Une origine alimentaire a été évoquée pour les néphrocalcinoses, lorsque les aliments sont trop riches en calcium et phosphore.

Les symptômes

 Dans le cas des maladies du bas de l'appareil urinaire, les signes sont souvent une hématurie (présence de sang dans les urines), une douleur à la miction (strangurie), de pollakiurie (multiples mictions) avec une difficulté à uriner et souvent de petites quantité d'urine (dysurie). Une perte d'appétit peut être rapportée. Dans le cas d'une obtruction, l'animal est incapable d'uriner et une vessie distendue et dure peut être palpée lors de l'examen clinique; on parle de globe vésical.

Les maladies rénales provoquent généralement une multiplication des mictions mais avec de grandes quantité d'urine, associée à une augmentation de la prise de boisson (polyuro-polydypsie). Des vomissements et de la diarrhée peuvent être associés. On peut observer un animal abattu, déshydraté, amaigrit et présentant une fonte musculaire.

Diagnostic

  •  L'ECBU (examen cytobactériologique urinaire) sur un prélèvement d'urine réalisé par cystocentèse permet de mettre en évidence la présence de bactéries dans les urines et la réalisation d'un antibiogramme pour mettre en place une antbiothérapie ciblée. L'examen des urines au microscope permet l'observation d'éventuels cristaux. L'urine peut aussi être prélevée directement dans le bassinet rénal avec l'aide de l'échographe (pyélocentèse). 

cristaux struvite cystite furet

  • L'examen biochimique permet la mesure de l'urée et de la créatinine dont l'augmentation est le signe d'une insuffisance rénale. La numération des cellules sanguines permet de savoir si la maladie rénale se complique d'une anémie. Le ionogramme permet de mesurer la concentration en phosphore, en calcium qui permettent de contrôler l'évolution d'une maladie rénale sous traitement. Il permet également de diagnostiquer une hyperkaliémie lors d'obstruction urétrale, qui est mortelle
  • La radiographie permet l'observation de calculs urinaires et de sablose vésicale car les cristaux et calculs formés de calcium sont très visibles à la radiographie. 

Polykystose rénale furet

Rein pokykystiques à l'échographie (tirée du site du CHV Frégis)

    • Une échographie permettra de situer plus précisément une minéralisation et d'évaluer les conséquences sur la structure du rein et sur l'uretère lorsque le calcul y est logé. De même, elle permet d'apprécier l'épaisseur de la paroi  vésicale et si elle présente une structure anormale (dans le cas de tumeurs, de polypes, ou de cytites très inflammatoires). Un prélèvement de cellules de la paroi vésicale est possible à l'aide d'une sonde urinaire grâce à la visualisation échographique pour analyse cytologique.C'est également cet examen qui permet d'évaluer la taille de la prostate et une possible gêne urinaire.
    • Le profil urodynamique permet d'évaluer le fonctionnement de la vessie, de l'urètre et de l'appareil sphynctérien. C'est cet examen qui permet d'évaluer les possibles complications suite à une obstruction urétrale. 

    •  
  •  

 

Traitement

L'obstruction urétrale

Lorsque votre animal se trouve dans l'incapacité d'uriner, il s'agit d'une urgence. Il est indispensable de consulter rapidement un vétérinaire, sous peine de lésions rénales irréversibles et d'un pronostic sombre. Le traitement principal consiste en la levée de l'obstacle, c'est à dire le sondage urinaire pour repousser le calcul dans la vessie. Celle-ci est ensuite rincée au sérum physiologique. L'animal est perfusé pour forcer le fonctionnement du rein. Un antibiotique est prescrit lorsque les urines contiennent des bactéries. Une alimentation pauvre en calcium sera par la suite mise en place.

Insuffisance rénale

Le but du traitement est de retarder l'évolution de la maladie et le phénomène de fibrose du rein. Le fonctionnement du rein est favorisé par l'apport d'eau allégée en minéraux et par la perfusion lors de crises d'urémie. Lorsque la cause de la maladie rénale est bactérienne, un antibiotique est mis en place. Une alimentation adaptée sera également prescrite sur le long terme. 

Traitement chirurgical

Un traitement chirurgical peut être nécessaire dans plusieurs situations, en particulier lors de la présence d'un calcul de taille importante ou de certaines masses affectant le bon fonctionnement d'un organe. En effet, lors d'obstruction urétrale à répétition chez un mâle, de lésions de l'urètre, de calcul de taille importante dans l'urètre ne pouvant être éliminé par sondage urinaire, ou lors de tumeur urétrale, une amputation du pénis peut être nécessaire. On parle alors d'urétrostomie. Celle-ci est par contre inutile lorsque c'est une prostatomégalie qui est à l'origine de l'obstruction. Dans ce cas, c'est une sonde de cystostomie qui sera posée. La présence d'un calcul de taille importante ou d'un polype dans la vessie nécessite d'ouvrir celle-ci pour éliminer la cause de la cystite; on parle alors de cystotomie. Dans le cas d'un calcul rénal, une néphrotomie consiste à ouvrir le rein pour prélever le calcul. L'ablation du rein (néphrectomie) est envisagée si celui-ci est non fonctionnel suite aux lésions. 

vessie furet cystostomie obstruction urétrale

image tirée de l'ouvrage des Drs QUESENBERRY et CARPENTER

 

 

Sources :

QUESENBERRY CARPENTER : Ferrets, Rabbits and Rodents: Clinical Medicine and Surgery, 3rd Ed, 2012

MAYER, DONNELLY : Clinical veterinary advisor, birds and exotic pets, 1st Ed, 2013

NWAOKORIE et al : Epidemiology of struvite uroliths in ferrets : 272 cases (1981-2007), JAVMA, 2011, 23(10), p. 1319-24.

DEL ANGEL-CARAZA et al : Mixed urolith (struvite and calcium oxalate) in a ferret (Mustela putorius furo), J Vet Diagn Invest., 2008, 20(5), p.682-3

PALMORE et al : Food intake and struvie crystalluria in ferrets, Vet Res Comun, 1987, 11(6), p. 519-26.

JACKSON et al : Cystic renal disease in the domestic ferret, J Com med, 2008, 58(2), p. 161-7.

KAWAGUCHI et al : Renal adenocarcinoma in a ferret, Vet Pathol, 2006, 43(3), p. 353-6.

Ajouter un commentaire