Quels soins vétérinaires pour mon cobaye ?

Cobaye

La médecine préventive des NACs est souvent moins connue que pour les collègues chiens et chats de vos petits animaux à poils, plumes, écailles. Cet article vise à renseigner le nouveau propriétaire de cochon d'inde sur les soins et conseils vétérinaires de sa première année, !

Une visite d'adoption chez un vétérinaire ?

Une visite d'adoption chez un vétérinaire NAC est un réel investissement pour un avenir serein avec votre animal. En effet, que cela soit pour des consignes de bien-être, des conseils d'éducations ou la mise en place de conditions optimales d'environnement, cette première visite vous en épargnera probablement beaucoup d'autres durant les années suivantes. 
L'objectif de cette visite est de parler de plusieurs aspects de la vie du cochon d'inde :


- son alimentation
- ses sensibilités médicales
- ses besoins comportementaux et environnementaux

 

Tous ces aspect sont profondément liés et le vétérinaire NAC est votre meilleur interlocuteur pour mettre en place des conditions d'entretien qui limiteront l'apparition de futures maladies. En effet, chez le cobaye de nombreuses maladies ont pour origine un environnement ou une alimentation inadéquate, comme les rhinites (infammation du nez), les pneumonies (infection pulmonaire), les malocclusions dentaires, les kystes ovariens, les calculs urinaires
Ce site ayant pour vocation de vous informer,vous y trouverez déjà un bon nombre d'informations si vous souhaitez y fureter !

Mc cobaye

photographie by Fico :-)

Dois-je faire identifier mon animal, ?

Dans le cas des petits herbivores de compagnie sur le territoire français, aucune règlementation ne vous contraint à le faire identifier. Ce sera cependant conseillé si vous êtes amenés à les faire sortir, ou si vous souhaitez souscrire à une mutuelle. Enfin, cela sera obligatoire pour tout voyage à l'étranger, pour lequel votre animal devra être muni de son passeport. 
Un autre intérêt de l'identification des NACs est la mise en place d'une base de donnée qui permet de limiter les risques de trafic dont ces animaux sont souvent l'objet (en particulier les oiseaux et reptiles), et de retrouver son animal lorsqu'il a été perdu ou volé. Cette base de donnée est gérée par VETONAC, qui recense à ce jour 11 000 identifications toutes espèces confondues.  

A l'instar du chat, du chien et du furet, c'est par la pose d'un implant électronique que nous pouvons identifier votre petit protégé. Cet implant, de la taille d'un grain de riz, est mis en place à l'aide d'une aiguille sous la peau lors d'une consultation de routine. Pour les animaux stressés, un gaz anesthésique de courte durée peut être utilisé, ainsi que pour limiter la douleur. Il est numéroté et envoie un signal qui est détecté par une machine détenue par les vétérinaires, les fourrières, et parfois les pompiers ou la police. Il est très bien toléré par votre cobaye qui ne le sent pas une fois mis en place.
 

Existe-t-il des vaccins pour mon cobaye ?


Il n'y a pas de vaccin obligatoire pour votre cochon d'inde en France. Si vous le placez en collectivité lors d'une exposition par exemple, ou s'il est en contact avec un lapin à la maison, il peut par contre être recommandé de procéder à une vaccination contre des maladies respiratoires, la pasteurellose et la bordetellose
En effet, les lapins portent souvent l'une ou l'autre de ces 2 bactéries sans présenter de symptôme (ce que l'on appelle le portage asymptomatique ou portage sain) et infecter ainsi leur petit camarade cobaye qui est beaucoup plus sensible et pourra développer des rhinites ou des pneumonies, avec risque de mortalité.

Cobaye exam cinique

Est il possible et souhaitable de stériliser mon animal ? Par quel moyen ?

Il est tout à fait possible de procéder à une castration chez vos cochon d'inde mâle, ou une stérilisation chez vos cochon d'inde femelles. Le mâle peut être castré pour résoudre les portées non désirées, mais d’un point de vue médical, c'est principalement chez ces dernières que cela est recommandé. En effet, les femelles sont très sujettes aux kystes ovariens, qui peuvent être très volumineux (3-4 cm dans un si petit ventre !!) et causer une douleur abdominale à l'origine d'un ralentissement de transit et un état de choc. Lorsque cette situation est installée, il n'existe qu'une solution chirurgicale pour le vétérinaire, car une injection visant à réduire le taux d'hormone est inefficace. 
La stérilisation permet également d'éviter des portées non désirée, car les femelles sont pubères très tôt. Cela permet également d'éviter le risque de dystocie (problème à la mise bas), car les cochons d'inde femelle ont une partie du bassin qui peut se calcifier lorsqu'il n'y a pas de portée durant une période de 6 mois, rendant ainsi le passage impossible pour des petits. 

Lisa

Lisa, une petite patiente atteinte de kystes ovariens

La première solution est donc chirurgicale. Bien entendu,l'opération est beaucoup plus simple et l'anesthésie beaucoup plus sûre pour votre femelle lorsqu'elle est jeune et en bonne santé avec des ovaires de la taille d'une tête d'épingle. Dans ce cas, l'opération est réalisée par les flancs avec une petite incision de chaque côté qui permet d'accéder directement à l'ovaire. Chez le mâle, l’opération consiste à retirer les testicules.
La deuxième solution est la pose d’un implant hormonal (SUPRELORIN) sous la peau. Cela se fait de la même manière que l’identification, avec une stérilisation chimique obtenue pour une durée approximative de 1 à 2 ans. La pose de l’implant est donc à renouveler régulièrement. 
 

Les anti-parasitaires du cochon d’inde

Un anti-parasitaire à administrer dès l’adoption est souvent une bonne idée. Les contextes de collectivité favorisent bien sûr la présence de parasites, et il n’est pas rare d’adopter un cochon d’inde atteint de gale, de pseudo-gale, de pulicose (présence de puce) ou de phtiriose (présence de poux). Une première visite s’accompagnera donc logiquement d’une prescription d’un antiparasitaire adapté par votre vétérinaire NAC, qui permet de traîter les parasites externes mais aussi les parasites internes (vers).

Phtiriose

George, et son poux Gliricola porcelli (@drnacophile sur instagram)


 

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager et me laisser un commentaire sur la page facebook !

Cochon d inde dr coquelle veterinarie cobaye paris expert nac dr nacophile

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager et à nous suivre sur Facebook et Instagram

pour être tenu au courant des derniers articles !

 

Logo dr coquelle fond gris

 

Ajouter un commentaire