Nutrition du lapin

Lapin

Le foin : à volonté pour les fibres

  • Le lapin est un herbivore, qui est capable de tirer son énergie des fibres alimentaires grâce aux bactéries présentes dans son caecum, qui joue le rôle d’une cuve de fermentation.  Le foin constitue ainsi l’apport essentiel pour votre cobaye, car il permet un apport correct en fibres alimentaires.  Celles-ci sont indispensables au bon transit digestif et à l’équilibre de la flore bactérienne du tube digestif.
  • Les dents du lapin ont une croissance continue et l'usure dentaire ne peut se faire correctement que si votre compagnon mange assez de foin. Une absence de foin dans la ration peut conduire à la formation de pointes dentaires blessant l’intérieur des joues et à des abcès dentaires.
  • Le foin peut constituer l’unique élément de la ration alimentaire. Il doit présenter un aspect vert, une odeur agréable et ne pas être trop sec (foin de Crau, foin Oxbow…).

Les granulés en quantité limitée

  • Ils ne sont pas indispensables mais peuvent permettre de compléter l’apport énergétique, en particulier pendant la période de croissance, de gestation et de lactation. Leur composition avec ajout de mélasse ou de betterave sucrière les rends très appétants et riches en énergie, ce qui favorise l’obésité. Les lapins les préfèrent souvent au foin, au détriment d’une bonne usure dentaire.
  • Les granulés sont généralement riches en calcium car ils sont élaborés à base de luzerne. Le lapin ne possédant pas de régulation digestive de l’absorption du calcium, il élimine le calcium par les urines. Un excès de granulés favorise ainsi l’apparition de calculs urinaires.  
  • En pratique, il est recommandé de ne pas dépasser 2 cuillères à soupe/kg/jour

La verdure : du plaisir, des fibres et de l'eau

  • Les friandises sucrées sont à proscrire car elles permettent le développement de bactéries à l’origine de diarrhées (carotte, fruits à donner en petite quantité). Il vaut mieux leur préférer la verdure fraîche : le poivron, les herbes fraiches aromatiques (persil, coriandre, basilic, menthe, etc...), les endives, le fenouil, le céleri branche, les fânes de carottes… Elle peut être proposée à partir de l'âge de 4 mois, car le tube digestif des lapereaux n'est pas adapté à leur digestion.

 

Verdure fraîche

 

Cet article vous a plu ?

Partagez le et suivez moi sur Facebook et instagram

pour être tenu au courant des derniers articles !
 

Logo dr coquelle fond gris

Ajouter un commentaire