Les kystes ovariens du cobaye

Les kystes ovariens sont très fréquents chez les cochon d'inde femelle, même s'il est rare qu'ils soient diagnostiqués. Ils peuvent aboutir à une douleur abdominale et un ralentissement de transit. Alors comment reconnaître les premiers signes ou le faire dépister par votre vétérinaire sur votre femelle qui semble en bonne santé ?

Cobaye 3

La réponse ici !

 

 

Les kystes ovariens du cochon d’Inde sont largement décrits dans la littérature vétérinaire. Selon les populations étudiées, la fréquence de la maladie varie de 66 à 75% allant même jusqu’à 100% dans certaines études. Ils touchent des femelles âgées de 3 mois à 5 ans sans influence du passé reproducteur. En revanche, des études montrent que le développement de la maladie est plus fréquent sur les individus plus vieux. Il s’agit de la maladie du système reproducteur femelle la plus répandue dans cette espèce.

La majorité des kystes ovariens sont des kystes séreux, et non des kystes folliculaires. Ils ne répondent pas aux traitements hormonaux. La pose d'un implant de stérilisation chimique été testé pour le traitement des kystes ovariens des cochons d’Inde et n'a montré aucune efficacité, mais la nature des kystes n'était pas connue.

Les symptômes associés à la présence de kystes sont variables en fonction de la taille, de la nature et de la distribution du ou des kystes : de la perte de poil symétrique sur les flancs  à l'anorexie et aux ralentissements de transit, en passant par une gêne respiratoire, ils sont très divers ! 


Pour tous les connaître,rRetrouvez la totalité de l'article sur le site NAC Atlan Vet par ici

Lauriane

présentation du Dr Lauriane Devaux, vétérinaire NAC dans l'Ouest de la France