Mon perroquet, mon lapin me pince !

Chez les NACs, les morsures peuvent arriver en particulier chez les espèces territoriales comme le lapin, ou lorsqu'un lien très fort s'établi entre l'animal et l'un des humains de la maison, ou un autre animal. 

Morsure pincer mordre empe cher reme dier comprendre cause explication origine solution psittacide s oiseaux comportement animal animaux compagnie 2

Plusieurs étapes sont nécessaires pour venir à bout d'une tendance à l'agression, avec bien sûr une étape indispensable de compréhension des comportements de votre animal. Nous allons dans un premier temps vous aider à éviter d'instaurer cette relation avec votre animal, puis nous parlerons de ceux qui par leur histoire présentent déjà ce comportement à l'adoption.

Identifier et limiter les menaces

L'agression est un comportement qui vise à mettre l'autre à distance. Cela est d'autant plus vrai chez des animaux "proies" qui n'ont pas de raison de vous attaquer par prédation ou "dominance" (d'autant que vous n'appartenez pas à la même espèce !), mais ont un réel stress face à un comportement nouveau ou une nouvelle personne, ou face à certains gestes parfois surprenants pour nous (voir mon article sur la relation de confiance) .

Vous pouvez prendre des notes pour identifier et comprendre les situations où votre animal vous a mordu. Cela vous permettra de dégager des situations types dans lesquelles il s'est senti menacé, et ainsi les éviter.

Il est important d'être attentif au langage corporel de votre animal pour repérer quels signaux il vous envoie avant d'en arriver à l'agression. Plus vous serez capable de repérer les indices de l'agressivité, moins votre animal aura besoin d'une escalade dans ses signaux pour vous avertir que ce que vous faites ne lui convient pas.

  • Par exemple, lorsque votre perroquet se fige et ébourriffe les plumes en vous voyant approcher la main, il y a de bonnes chances pour que vous vous fassiez mordre si vous le caressez ! C'est sa manière à lui de vous prévenir qu'il n'est pas à l'aise avec ce que vous faites.

Lorsque ces signaux qu'il vous envoie suffisent à vous éloigner, il constate que son langage corporel a été compris. Cela agit comme un renforcement positif, et il vous montrera davantage de petits signaux par la suite. Dans le cas où vous ne comprenez ou ne respectez pas son message, vous pourrez observer une escalade de l'agressivité, voire même un passage à la morsure sans prévenir à terme ! C'est finalement assez logique, puisque votre animal aura compris que ses petits signaux sont inutiles.

Renforcer un autre comportement

Comme souvent en éducation des animaux, un comportement indésirable pour nous peut être remplacé par un comportement qui ne nous pose pas problème. Dans le cas de l'agression, il est possible de pratiquer le renforcement positif sur un comportement incompatible avec l'agression.

  • Par exemple, lors du remplacement des gamelles d'un perroquet ou d'un lapin qui mord lorsqu'on met la main dans la cage. Il est possible d'apprendre au perroquet à se percher (et le récompenser) à distance de la gamelle, de telle sorte qu'il ne puisse pas atteindre la main qui change la gamelle. Le même principe est possible pour le lapin à qui on peut donner une récompense à l'autre bout de la cage par exemple.

Lorsque votre animal montre un langage corporel détendu, vous pouvez également le récompenser. Cela lui apprendra à être calme en présence d'autres personnes.

Capture d e cran 2016 12 01 a 12 37 47

Mon animal mord dès l'adoption

L'historique de l'animal joue dans l'apparition de comportements d'agression. Il est tout à fait possible que votre animal ait subit des situations préalables de contraintes, y-compris auprès de personnes ayant pensé éduquer l'animal. Nombre de méthodes d'éducation sont trop coercitives et peuvent aboutir par exemple à une association entre la main humaine et une menace.

Dans ce cas, l'animal mord dès l'adoption et c'est via la "punition négative" que vous pouvez corriger ce comportement. La punition négative correspond au fait de soustraire un élément positif à l'animal, comme lui retirer une friandise.

  • Lorsqu'un perroquet mord dès l'adoption il est possible d'utiliser 1 main à lui proposer comme perchoir et une 2ème main qui propose l'aliment préféré. Lorsqu'il tente de mordre, la main qui tient l'aliment préféré s'éloigne. Lorsqu'il se perche sur la main, la friandise est distribuée (renforcement positif).

C'est l'association de punition négative et renforcement positif qui apprend à l'oiseau à éviter la morsure; La punition positive, qui correspond au fait d'ajouter un élément négatif pour l'animal (comme une tape sur le bec, une pulvérisation d'eau, le fait de gronder), n'est quant à elle pas recommandée. En effet, elle aboutit à une perte de confiance, des réactions de peur. Si malgré toutes ces étapes une morsure survient, le meilleur comportement à adopter est d'éloigner l'oiseau le plus gentiment possible et de s'éloigner.