Jeu des différences : Téju VS Varan

Ces deux magnifiques reptiles peuvent sembler très proches d'aspect, mais plusieurs choses les différencient. Nous parlerons ici du Téju d'Argentine noir et blanc (photo ci-dessous), et du varan des savanes !

Teju Dr NACophile Dr COQUELLE Mélanie vétérinaire NAC paris

Cliquez pour mieux les connaître !

Leur classification taxonomique

Si les 2 espèces appartiennent aux lézards et se ressemble en aspect, ils n'appartiennent pas à la même famille ! 

Le teju et le varan appartiennent à l'Ordre des Sauriens (les lézards au sens large). Ils appartiennent par contre à 2 Infra-Ordre différents, respectivement les Plantynota pour le varan des savannes, celui des Scincomorpha pour le teju. Ce dernier est donc plus proche des scinques à langue bleue que des varans !

Leur origine

Le varan des savanes est originaire d'Afrique de l'Ouest, alors que le Teju d'argentine, comme son nom l'indique est originaire d'Amérique du Sud : Argentine, Uruguay Bolivie, Brésil... 

Notons que le varan des savanes a été introduit apr l'homme en Floride où il a réussi à se reproduire.

Varan Dr Coquelle vétérinaire reptile Paris NAC véto NAC

Leur forme de tête

le mâle téju développe des bajoues à l'âge adulte, ce qui n'est pas le cas du varan des savannes. 

Carnivore VS omnivore

 

Leur régime alimentaire est également différent. Le varan des savanes est carnivore alors que le Teju est omnivore. Ce dernier consomme également des petits rongeurs, insectes et amphibiens mais les végétaux occupent une part importante de son équilibre alimentaire. Le varan des savanes quant à lui se nourrit principalement d'insectes, c'est un carnivore à dominante insectivore. 

Leur maintenance 

 

Elle est relativement proche, car contrairement à ce qu'on pourrait imaginer pour le varan, la savane n'est pas un milieu désertique ! Il a donc besoin d'une humidité relative (hygrométrie) plus importante qu'un pogona originaire du désert. 

Elle est de 40 à 70 %pour le varan, 70% pour le teju.

Les températures sont de 22 degrés au point froid et 35-40 au point chaud pour le teju, contre 27 degrés au point froid pour le varan et 45-50 degrés au point chaud pour le varan.

Les points communs

Ces 2 espèces ont également pas mal de points communs !

L'hibernation 

 

Ces 2 lézards hibernent en hivers, lorsque les jours raccourcissent. La plupart des herpetophiles font l'impasse sur cette période en captivité, mais les éleveurs la réalisent pour favoriser une bonne reproduction.

Leur taille

 

Le varan des savanes peut atteindre une taille de 80 cm pour une femelle, 130 cm pour un mâle. Le teju d'argentine atteint quant à lui jusqu'140 cm pour un mâle !

Teju Dr Coquelle Dr NACophile reptile

La tendance à l'embonpoint en captivité 

 

Ce sont des animaux qui chassent dans la nature et ont besoin de moins d'énergie en captivité. Les proies qui leur sont fournies sont généralement des rongeurs par commodité pour les herpetophiles, 

Leur réglementation 

Ces 2 reptiles appartiennent à l'annexe II de la CITES,  et l'annexe B du règlement UE. Pas besoin de certificat de capacité pour les adopter, mais un certificat de session pour les animaux nés en UE et un numéro de CITES pour ceux importés.