Mon animal est décédé : que se passe-t-il après ?

Votre animal est décédé, et vous êtes désemparé.

Vol perroquet cacatoes deuil

Cet article vous aide à savoir quelles sont les possibilités pour le dernier voyage de votre petit protégé.

Vous avez besoin de savoir : l'autopsie

La démarche peut paraître choquante pour certains, mais lorsqu'une mort est subite, il est parfois nécessaire de savoir ce qui s'est passé pour faire son deuil. Vous pouvez également posséder plusieurs animaux et souhaitez écarter la piste d'une maladie contagieuse à vos autres protégés.

 

Dans ce cas, s'il peut parfois être possible pour votre vétérinaire de faire des suppositions d'après votre description des heures précédentes, le plus souvent il ne pourra pas vous apporter de réponse par téléphone. C'est alors l'autopsie qui peut apporter des éléments. 

Autopsie veterinaire lapin cobaye cochon dinde furet perroquet

Pour cela, appelez votre vétérinaires rapidement après le décès de votre animal, car les organes se dégradent ensuite et peuvent compromettre les conclusions de l'autopsie. Idéalement, elle serait réalisée dans les 24h. Cet examen méticuleux peut lui permettre de suspecter à l'oeil nu une tumeur utérine, une maladie hémorragique, une pneumonie, une septicémie, une rupture de l'estomac, des ulcères gastriques, une maladie cardiaque... Il pourra alors effectuer des prélèvements sur les organes suspects et vous proposer de les envoyer en laboratoire pour des analyses plus poussées afin de confirmer son diagnostic, ou dans le cas où les observations de l'autopsie seraient équivoques. Un service spécialisé existe dans les écoles vétérinaires.

 

Suite à une autopsie, vous ne pouvez pas récupérer le corps de votre animal, et celui-ci sera incinéré.

Règles d'hygiène

Vous n'avez pas la possibilité de vous déplacer immédiatement chez votre vétérinaire, ou d'enterrer votre animal.

Dans ce cas, des règles d'hygiènes sont indispensables. Il est bien entendu interdit de jeter le corps à la poubelle. En effet, jeter la dépouille de son animal dans une poubelle ou dans les égoûts est passible d'une amende de 3750 €.

Mettre son animal à la poubelle

Dans un premier temps, placez le corps de votre petit protégé sur une surface étanche (comme une bâche, un sac plastique...) recouvert d'une surface absorbante (une serviette de bain que vous jetterez ensuite par exemple, une alèze). En effet, les sphincters se relâchant suite au décès, sa vessie va se vider et possiblement son côlon, ce qui va le (ou vous) souiller. 

Afin d'éviter le développement de mouches et limiter la décomposition, il convient de placer la dépouille de votre animal au froid dans un congélateur ne servant pas à l'alimentation. C'est ainsi que nous, vétérinaire, conservons les dépouilles de vos petits protégés jusqu'à leur prise en charge par des compagnies d'incinération. Dans le cas où vous auriez choisi d'enterrer votre compagnon à la campagne, la plupart des cliniques vétérinaires vous proposent de conserver le corps de votre protégé le temps que vous organisiez votre départ. 

Un enterrement dans un lieu qui vous est cher

L'enterrement est une possibilité si vous souhaitez avoir un lieu de recueillement pour le souvenir de votre animal. 

Quelques cimetières animaliers existent en France, mais certains choisissent pour des raisons financières ou sentimentales d'enterrer leur protégé dans leur jardin ou dans leur propriété de vacances. Dans les deux cas, il doit s'agir d'une propriété privée qui vous appartient, et l'inhumation doit répondre à certaines règles. Il est en effet interdit de creuser la tombe d'un animal de compagnie dans un espace public.

Deuil animal tombe arbre enterrement enterrer lapin cobaye cochon d inde furet rongeur perroquet reptile

Dans ce cas, votre animal doit peser moins de 40 kg, sinon il doit être incinéré ou vous devez contacter les services d'équarissage (Article L. 226-6 du Code rural).

Le trou de la tombe doit être creusé à 35 mètres de toute habitation, mais également à une profondeur supérieure à 1,20 mètre. Le corps doit être enveloppé dans une matière dégradable telle que le carton ou un linge, et recouvert de chaux vive. Vous pouvez marquer l'endroit en y plantant un arbre afin de retrouver ce lieu de recueillement.

 

Les règlementations peuvent varier légèrement d'un département à un autre, ou bien entre les communes. Il vous faudra donc contacter la mairie pour connaître avec précision les mesures à prendre.

L'incinération collective ou individuelle

Si vous souhaitez faire incinérer votre animal, vous pouvez faire le choix de contacter directement une compagnie d'incinération ou votre vétérinaire qui se fera l'intermédiaire avec cette compagnie. 

Une feuille est remplie et signée par vos soins pour le choix d'une incinération collective ou individuelle. En clinique vétérinaire, elle est également signée par votre vétérinaire. Un numéro de traçabilité est attribué à la dépouille de votre animal.

 

En cas d'incinération collective, elle sera prise en charge au crématorium aux côtés d'autres animaux de compagnie : chiens, chats, furets, lapins, rongeurs, perroquets, reptiles... Le tarif est moins élevé que pour l'incinération individuelle.

Furets et chat

Lors d'incinération individuelle, votre animal est incinéré seul, et cela vous permet de récupérer les cendres. Celles-ci sont généralement livrées à votre clinique vétérinaire dans une urne biodégradable.Vous pouvez également faire le choix d'une urne personnalisée auprès de la compagnie d'incinération, ou fournir à votre vétérinaire un récipient de votre choix afin qu'il puisse vous y transférer les cendres de votre protégé. Celles-ci reviennent généralement à la clinique après 2 à 3 semaines de délai.

Urne funeraire lapin incineration

Une cérémonie personnalisée

Certaines compagnies d'incinération proposent une cérémonie privée pour les propriétaires souhaitant accompagner leur animal jusqu'au bout. Pour cela, il faut appeler la compagnie d'incinération pour organiser un rendez-vous. Celle-ci peut se charger du transfert du corps de votre animal jusqu'à son crématorium le plus proche, où son corps sera préparé. 

Deuil animal patte

Vous êtes ensuite accueillis sur place et un salon de recueillement est mis à votre disposition pour vous permettre de vous remémorer les plus beaux instants avec votre protégé. Le salon funéraire est l'endroit dans lequel vous pouvez ensuite assister à la crémation sur un écran. Puis les cendres vous sont confiées dans une urne comprise dans la formule, ou dans une urne personnalisée choisie par vos soins afin de le ramener à la maison.

Déclarer son décès (puce électronique)

Dans le cas où votre animal est identifié par puce électronique, vous devez faire une déclaration à la base de donnée concernée par l'implantation de votre animal

Puce electronique serpent

  • Pour les carnivores domestiques (chiens, chats, furets), il s'agit de la base de donnée I-CAD
  • Pour les autres animaux domestiques et de la faune sauvage non protégée, il s'agit de la base de donnée VETONAC
  • Pour les animaux appartennant à la faune sauvage protégée, il s'agit de la base de donnée I-FAP.

Cela peut se faire directement sur le site internet si vous êtes en possession de la carte d'identification (sur laquelle se trouve votre code d'accès). Dans le cas où vous êtes chez votre vétérinaire, vous pouvez lui demander de le faire à votre place avec ses identifiants ordinaux.

Le processus de deuil

Cela n'a rien de ridicule de parler de processus de deuil pour votre animal de compagnie. C'est normal. En effet, le processus que vous allez vivre n'a aucune raison d'être différent des autres êtres qui ont partagé votre vie, car vous avez vécu vos joies et vos peines, mais également votre intimité avec votre petit protégé à poils, plumes, ou écailles.

Deuil animal chien

Il n'y a aucune honte à admettre que le petit être que vous venez de perdre a compté dans votre vie et que son absence vous rend malheureux. Il a peut être été le compagnon de votre quotidien dans vos études, celui de votre passage à l'âge adulte, celui de la guérison suite à une rupture ou un décès... 

 

Parlez en à vos proches si besoin, échangez avec d'autres personnes comprenant votre rapport à votre animal (d'autres humains de compagnie ?), ou le cas échéant avec un professionnel qui saura vous accompagner dans votre processus de deuil.

 

Bon courage, prenez soin de vous.

 

Cet article vous a été utile ?

N'hésitez pas à le partager et à me suivre

sur Facebook ou Instagram pour tout savoir des nouveaux articles !

Logo dr coquelle fond gris

NAC deuil décès euthanasie enterrement incinération