Prévoir la consultation de mon petit mammifère

Aller chez le vétérinaire, cela peut être la grande aventure.

Cobaye auscultation

Voici quelques conseils pour que tout se passe bien et pour prévoir tout le nécessaire pour la visite de votre petit protégé

La caisse de transport

Transport

Une caisse de transport à chat est tout à fait adaptée pour un lapin. Lorsque vous l'achetez, gardez en tête qu'un lapin nain ne pèse pas forcément 900g, mais qu'il peut aller jusqu'à 2,5 voire 3 kg ! En particulier, un lapin bélier aura tendance à être plus grand que les autres lapins (à l'exception des races géantes). De manière générale, votre animal doit pouvoir s'allonger et se cacher dans sa cage de transport. 

 

Laissez à disposition de votre animal un peu d'alimentation durant le transport. Pour les herbivores, le foin est tassé dans un rouleau de papier toilette terminé afin d'éviter que votre lapin ne le répande dans sa cage et le souille d'urine. Pas d'inquiétude si celui-ci se venge de votre trahison en mangeant le carton, celui-ci peut tout à fait être digéré, il n'est absolument pas toxique ! Vous pouvez également prendre avec vous ses friandises préférées afin de le récompenser à la fin de la consultation. 

 

Evitez de mettre en place de la litière en copeaux au fond de la cage. Une épaisse serviette de bain au fond de la cage sera plus confortable et bien moins salissante au moment de sortir votre lapin de la caisse de transport. Il est également important que votre animal puisse se cacher.

Durant les transport, prévoyez une serviette afin de recouvrir la cage. Cela limitera le risque de courant d'air ainsi que le stress pour votre animal qui se sentira un peu plus protégé

Son carnet de santé et ses résultats d'examens précédents

Si vous consultez pour la première fois votre vétérinaire suite à un déménagement par exemple, pensez à lui amener le dossier médical. Vérifier le contenu du dossier déjà en votre possession afin de vous assurer que vous avez les ordonnances et le détail des examens déjà réalisés (les factures sont souvent imprécises). Dans le cas où celui-ci est incomplet, vous pouvez demander à votre ancien vétérinaire de vous fournir un historique médical.

 

Cela pourra vous éviter de devoir refaire certains examens déjà pratiqués au préalable. Il est normal que vous ne possédiez pas tout le langage médical mais les éléments du dossier écrits en ces termes sont souvent utiles à la compréhension du cas de votre protégé. Le carnet de santé peut également être utile pour avoir une vue d'ensemble de son suivi. 

Lapin carnet vaccination sante mignon

Une photo de son environnement et sa nourriture

Le questionnement sur l'environnement de votre animal est la clef de nombreuses maladies, et se révèle indispensable pour vous conseiller dans la logique d'une médecine préventive. 

En effet, beaucoup de NACs déclarent des maladies suite à un environnement inadapté, et le conseil de votre vétérinaire pourrait bien vous épargner des visites futures. Des informations précises sont nécessaires pour déterminer si vos conditions de maintenance peuvent être améliorées. Et comme une photo vaut 1000 discours, cela fera gagner du temps et de la précision !

Pour les chirurgies

Chez les chiens et les chats, une période de mise à jeun de 12 h est indispensable à une bonne sécurité anesthésique, ce qui n'est pas le cas chez les NACs. Les anesthésiques causant parfois des nausées, un estomac rempli même partiellement est un risque de vomissement avec "fausse route" lorsque l'animal n'est plus suffisamment réveillé pour déglutir. Les conséquences peuvent être dramatiques lors de pneumonie de fausse déglutition (détresse respiratoire, décès). 

Chez nos chers Nouveaux Animaux de Compagnie, cela n'est pas nécessaire, voici ce qui change :

Mise a jeun

Le lapin et le cobaye ne peuvent pas vomir car le cardia (l'entrée de l'estomac) ne se relâche pas pour laisser passer un vomissement. Le risque décrit précédemment n'existe donc pas. Au contraire, une mise à jeun est délétère pour le transit, ce qui peut avoir rapidement des conséquences sur leur niveau d’hydratation et le risque anesthésique.

Le vomissement est un réflexe commandé par le cerveau. Chez le rat, ce réflexe n'existe pas car il ne possède pas de centre de commande du vomissement. Il peut simplement régurgiter si son estomac est trop plein, c'est pourquoi une période de mise à jeun d'1h sera réalisée une fois arrivé en clinique. 

Concernant le furet, une mise à jeun de 12h reviendrai à plus de 36h de jeun pour un chat ou un chien ! Dans certains cas, cela peut mener à de graves hypoglycémies chez le furet (lorsqu'ils souffrent d'un insulinome notamment). Il vaut donc mieux prévoir de retirer la gamelle le matin à 6h30, pour une opération prévue en fin de matinée.