La Phytothérapie chez les NACs

La phytothérapie est une médecine alternative largement étudiée et reconnue scientifiquement. Ses utilisations sont multiples chez les Nouveaux Animaux de Compagnie, chez qui elle présente beaucoup d'avantage lorsque les effets à long terme des médicaments traditionnels sont mal connus. 

Phytotherapie nac lapin cochon dinde furet dr coquelle nacophile veterinaire nac paris

Quand utiliser la phytothérapie ?

C'est une question légitime, car pourquoi utiliser la phytothérapie lorsque la médecine traditionnelle propose des médicaments ayant passé une batterie de tests avant d'être autorisés sur le marché ? En pratique, de nombreuses situations poussent la médecine traditionnelle dans ses limites :

  • absence de traitement reconnu efficace pour certaines maladies,
  • gestion médicale des maladies chroniques,
  • prise en charge des cancers,
  • des maladies auto-immunes,
  • apparition de résistance au traitement...

Il est difficile d'évaluer les effets sur le long-terme des médicaments, et les effets secondaires sont parfois mal connus même pour un traitement à court terme chez les Nouveaux Animaux de Compagnie. Dans ce cas, il peut être intéressant de proposer la phytothérapie. La plupart des principes actifs contenus dans les médicaments sont d'ailleurs issus des plantes ! De plus, quoi de plus logique que la phytothérapie lorsque la plupart des Nouveaux Animaux de Compagnie consomment naturellement des plantes ?

Medecine complementaire nac lapin furet cobaye

Cela reste indispensable de consulter votre vétérinaire car de nombreuses maladies ont un traitement curatif "traditionnel" connu, efficace, et sécuritaire. De plus, les plantes peuvent présenter des effets secondaires et des toxicités selon leur dose, au même titre que les médicaments : l'automédication est fortement déconseillée ! Dans les autres cas, la thérapie par les plantes peut être un excellent complément au traitement "médicamenteux".

 

Quelles preuves d'efficacité ?

Elles sont nombreuses, il existe à ce jour plus de 2000 études cliniques rigoureuses sur le sujet, dont un grand nombre chez les animaux de laboratoires comme le lapin, les rongeurs... 

L'utilisation du Sesham (Dalbergia Sissoo) a par exemple montré une action antidouleur chez la souris liée à des opioïdes naturellement contenu dans les feuilles. La verveine officinale (Verbena officinalis L), quant à elle, contient un glycoside d'iridoïde qui a une fonction cardioprotectrice qui diminue les risques et l'ampleur d'un infarctus du myocarde, démontrée chez le rat. La Renouée à fleurs multiples (Polygonum multiflorum) a montré une efficacité contre l'asthme chez le rat en diminuant le nombre de leucocytes éosinophiles quand la Nigelle (Nigella sativa) a réduit les modifications des tissus lors de rhinosinusite bactérienne chez le lapin. Une variété d'ail (Allium sativum) a quant à elle permis une diminution des enzymes hépatiques chez le lapin.

De nombreuses autres études pourraient être citées. La phytothérapie est donc largement reconnue et étudiée par le corps médical, à l'inverse de certaines autres médecines alternatives comme l'homéopathie. 

Quelle plante pour quelle maladie ?

Le tableau suivant résume l'utilisation de quelques plantes aux propriétés connues en phytothérapie, et utilisables chez les Nouveaux Animaux de Compagnie. 

Les propriétaires indiquées en italique gris ne sont pas prouvées scientifiquement. Celles barrées font l'objet d'une interdiction de revendication d'effet par les autorités de santé européennes (source : Vidal en ligne). 

Tableau phytotherapie nac lapin furet cochon dinde resume dr coquelle veterinaire nac paris

Voici également un résumé des plantes utilisables en fonction de l'appareil atteint :

Tableau phytotherapie utilisation chez les nacs lapin furet perroquet perruche cochon dinde cobaye dr coquelle

Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager, et à me suivre sur Facebok ou Instagram pour connaître les derniers articles !

Logo dr coquelle fond gris

 

Références

MANNAN et al : Antinociceptive effect of methanol extract of Dalbergia sissoo leaves in mice, BMC Complement Altern Med. January 2017;17(1):72.

CHEN CHEN L. et al : Polygonum multiflorum Decreases Airway Allergic Symptoms in a Murine Model of Asthma, Am J Chin Med. January 2016;44(1):133-47

XU et al : Cardioprotection against experimental myocardial ischemic injury using cornin, Braz J Med Biol Res. February 2016;49(2), e5039.

NAJI MK et al : Hepatoprotective and antioxidant effects of single clove garlic against CCl4-induced hepatic damage in rabbits, BMC Complement Altern Med. August 2017;17(1):411.

YORUK et al : The value of Nigella sativa in the treatment of experimentally induced rhinosinusitis, Acta Otorhinolaryngol Ital. February 2017;37(1):32-37.

BOUSSARIE : site Cobaye's Club (consulté le 27/7/2018) lien 

VIDAL : https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/bardane-arctium-lappa.html (consulté le 27 juillet 2017)

 

lapin NAC perroquet plantes phytothérapie naturel