opioïde

Gestion de la douleur chez le lapin

Lapin

La gestion de la douleur dans une clinique vétérinaire est essentielle, à plus forte raison lorsque ses conséquences peuvent être lourdes chez les NACs. Bien évidemment, elle est incontournable d’un point de vue éthique. Qui souhaiterait voir son patient (son animal) souffrir lorsqu’il existe des molécules pour le soulager ? Mais elle l’est également d’un point de vue médical. La douleur agit au niveau de la perfusion des organes et de la respiration. Sa prise en charge diminue donc le risque anesthésique. Chez les NACs, elle peut également révéler des pathologies jusque-là asymptomatiques, notamment des maladies respiratoires ou un syndrome vestibulaire chez le lapin.

Lire la suite