Votre lapin atteint de syndrome vestibulaire

Lapin tete penchee encephalitozoonose conseil

L'encephalitozoonose (ou plus généralement les syndromes vestibulaires) est une maladie handicapante, impressionnante pour les propriétaires et dont les symptômes peuvent perdurer malgré le traitement.

Une amélioration est possible pendant toute la durée du traitement, mais prenons le taureau par les cornes (pas les lapins par les oreilles, jamais !) pour apporter le plus de confort de vie à votre compagnon en attendant !

Aménagement de son espace

Restreindre son espace pour les débuts permet de limiter le stress de votre lapin avec ses pertes d'équilibre. Il va progressivement s'habituer à ce port de tête penchée et reprendre confiance, vous pourriez ensuite augmenter progressivement cet espace accessible (parc, accès à toute la maison...)

 

La cage peut être capitonnée afin d'éviter les blessures liées aux crises de tournis, ou simplement lorsque votre lapin appuie sa tête du côté penché contre les barreaux. Les plates-formes éventuelles sont retirées au départ.

 

Si votre lapin est très penché, il est possible qu'il appuie sur son œil au repos, dans ce cas un dispositif pour éviter les lésions peut être possible. Un boudin anti appui en forme de lunette (ou de donut, pour les gourmands !)  peut être mis en place par votre vétérinaire. 

Lapin donut oeil encephalitozoonose coquelle

Du côté de l'alimentation

L'appétit et la boisson sont plus faibles au départ lors de syndrome vestibulaire car votre lapin est perturbé dans son équilibre et a parfois le vertige. Une perte de poids et des selles sèches peuvent alors être observées. Une complémentation avec une alimentation assistée en seringue peut être proposée 2 fois par jour dans ce cas. Vous pouvez aussi lui tendre l'alimentation habituelle à la main lorsque vous êtes présent. 

L'encephalitozoonose ne provoque pas d'anorexie ou de nausée (sauf complications rénales), elle handicape votre lapin qui s'habituera à sa nouvelle position dans le cas où le traitement ne rétablisse pas la tête droite.

Verdure fraîche

Le stress de votre lapin et son handicap

Si votre lapin est stressé par son handicap, plusieurs solutions médicamenteuses existent pour l'accompagner durant cette période. Certains lapins très actifs peuvent être plus perturbés que d'autres et des molécules comme la L-caseine ou le diazepam peuvent le détendre pour éviter des instants de panique.

 

J'ai le souvenir d'un lapin que sa propriétaire pensait en "crise d'épilepsie" et qui pensait que son lapin souffrait. Cela nous avait pris quelques temps à comprendre mais celui-ci tentait en fait de se toiletter et s'impatientait devant ses difficultés. Il tentait alors de taper du pied ce qui déclenchait son tournis. Après 1 mois, la molécule apaisante avait pu être arrêtée. Ce lapin n'a pas récupéré une tête droite mais a vécu ensuite plusieurs années avec un excellent appétit et le retour de ses câlins et son gros caractère  !

Lapin encephalitozoonose adaptation handicap

Rendez vous sur le joli compte de Ginny the Rabbit pour voir comment elle s'est adaptée

Les animaux ont des ressources incroyables et un rapport à l'handicap différent de nous. Le suivi avec un vétérinaire est important pour évaluer la qualité de vie de votre protégé d'un point de vue médical. Votre ressenti vis à vis de cet handicap est également à prendre en compte, n'hésitez pas à en parler avec vos proches ou des propriétaires de lapin vivant la même situation ! Les témoignages sont nombreux sur Lapin'NAC et Lapins nains et Cie sur Facebook par exemple.

Surveillance des urines

Les urines sont à surveiller chez votre lapin. En effet, l'encephalitozoonose peut aboutir à 3 conséquences sur l'urine :

  • les difficultés à se toiletter de votre lapin au départ peuvent occasionner des souillures urinaires de l'arrière train. Dans ce cas, il est important de prendre rendez-vous pour le tondre au niveau de ces zones. Le poils imbibé d'urine la maintien en effet au contact de la peau qui "brûle" à cause de l'acidité des urines. Les dermatites urineuses sont très douloureuses. 
  • il est important de surveiller que votre lapin est bien capable d'uriner volontairement (ce qui n'est pas toujours simple!).  Le parasite peut affecter le système nerveux et notamment ce qui permet la maîtrise de la vessie. Dans ce cas, une rétention d'urine (globe vésical) est possible. Une absence d'urine durant 12h est une urgence médicale et engage le pronostic vital. 
  • le parasite peut se développer dans les reins et le foie et peut causer une insuffisance rénale ou hépatique. Dans ce cas, votre lapin boit et urine davantage, ce qu'on appelle polyuro-polydypsie. Ces complications sont graves et doivent être dépistées à l'occasion d'un rendez vous vétérinaire. 

Cet article vous a plu ?

Partagez le avec votre communauté lapinophile et suivez moi sur Facebook et Instagram !

Logo dr coquelle fond gris